Histoire

L’histoire détaillée de la “Speed” ou “Moonwatch” inonde la toile avec moult détails et anecdotes, certaines farfelues mais tenaces telle celle des astronautes qui vont acheter leur montre pour aller sur la lune dans une petite boutique, je ne reviendrai pas dessus.
Faisons plutôt un tour synthétique des appellations et évolutions de la Speedmaster.

PART 1: les appellations usuelles

Les différentes appellations sont directement issues de son histoire avec la NASA.

Speedmaster “pré-PRO” dite “Ed White”
En juin 1963, Ed White est le premier américain à faire une sortie hors de la navette (EVA) avec une speedmaster 105.003 au poignet. Ce modèle n’a pas encore le terme “professional” marqué sur le cadran, c’est donc une “pré-pro”.

“Professional”
En 1965 la Speedmaster réf 105.003 avec calibre 321 (base Lemania) est testé par la NASA et obtient l’accréditation pour les vols habités. Omega rajoute alors “professional” sur le cadran des Speedmaster suivantes.

“Moonwatch” et “Pré-Moon”
En juillet 69 une Speed réf 105.012 est sur le poignet de Buzz Aldrin lorsqu’il débarque sur la lune, elle prend alors l’appellation “Moonwatch”.
Omega, conscient du pouvoir marketing de cet événement, inscrit au dos de la Speed “Flight Qualified by NASA for All Manned Space Missions” et “The First Watch Worn On The Moon”. Mais cela ne ce fait pas du jour au lendemain et nous trouverons ce marquage à partir de 1970.

Il y a donc les speed “pré-moon”, sans inscription au dos du boitier (seulement “speedmaster”), fabriquées avant 70, et les “Moonwatch” ensuite.

“Straight Writing”
Les premiers inscriptions sont donc réalisés dans l’urgence et pendant environ deux ans (70 et 71) l’inscription “THE FIRST WATCH WORN ON THE MOON” est horizontale sur deux lignes centrales au dos du boitier, alors que l’inscription “Flight qualified…” est en cercle sur le diamètre extérieur du fond de boitier.
Elles sont appelées les “Straight Writing”.

Ensuite le marquage des deux phrases est fait en cercle sur le fond de boitier, autour du logo représentant l’hippocampe comme nous le connaissons aujourd’hui.

Entre histoire et marketing…
La “vraie” “moonwatch” est une “pré-moon”!
En effet, Buzz portait une montre référence 105.012 de 65, et donc les “moonwatch” post 69 (réf 145.022 et 145.0022) n’ont jamais mis les pieds sur la lune… mais à coté de la lune oui.

“Spacewatch” plus que “Moonwatch”
Les speedmaster ont eu l’accréditation en 65 et une deuxième fois en 72 puis 78, pour les missions humaines dans l’espace et ont été utilisées à cet effet par les astronautes de la NASA (et pas que, par les Russes aussi entre autres).
Mais la première fois qu’une Speed est allée se balader la haut, c’était avant l’accréditation NASA, en 62, au poignet de Wally Schirra (c’était sa montre personnelle, une CK 2998).
Donc la CK 2998 puis toutes les références depuis 65 jusque dans les années 90 (réf 145.0022) sont des références de speed ayant participé aux différentes missions dans l’espace.

“Automatic”, “Reduced” etc
Omega a sorti pas mal de séries spéciales “professional”, variations autour de la Speed ayant eu les accréditations NASA, donc avec un calibre à remontage manuel 321 ou 861 (depuis 68) puis 1861 et leurs variantes décorées (pour les speed avec fond cristal).
Mais il y a eu aussi des Speedmaster automatiques, des speed de plus petite taille (38 au lieu de 42) appelées “Reduced” mais aussi des Speed avec date, date + jour etc.
Ces modèles n’ayant jamais eu d’accréditation, elles ne sont pas marquées “professional” sur le cadran, et ne sont donc pas des “moonwatch”.

Dans une 2 ème partie nous verrons les particularités des différentes références des Speedmaster Professional, donc de 65 à nos jours.

Belles Trotteuses utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus

A quoi servent les cookies ?

Un cookie est un petit fichier texte envoyé à votre navigateur via le site Web consulté.

Grâce à ce cookie, des informations sur votre visite, notamment votre pays et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site Web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous. Les cookies jouent un rôle important. Sans les cookies, l'utilisation du Web pourrait s'avérer beaucoup plus frustrante.

Fermer